Phonémique et graphémique

Ce sont deux variantes de la méthode alphabétique. La première part d’un son de la langue parlée, et étudie les différents graphèmes qui peuvent le représenter ; la seconde par d’un graphème et étudie les phonèmes qu’il représente.

Une progression fréquemment adoptée consiste, au début de l’apprentissage, à renseigner les premières correspondances phonème-graphème comme uniques, c’est-à-dire comme si le phonème n’était représenté que par un seul graphème, et réciproquement.

Par exemple, on étudie la correspondance entre la lettre s et le son « ss… » en ignorant à ce stade la prononciation de s en « z » comme le c prononcé « ss ».